du tabac

Arrêt du tabac par l’hypnose : les réponses à vos questions

tabac

Le comportement du tabac est souvent mis en place à l'adolescence. Il répond à un besoin de faire comme tout le monde, d’intégrer un groupe. A l’âge adulte, les personnes l’évoquent plus comme une compensation suite à une émotion forte ou un mal être (séparation, stress, échec, ennui, manque de confiance, etc) et une habitude. 

Avec le tabac, la sensation de dépendance est le plus souvent psychologique.

En effet, la nicotine est rapidement évacuée de l’organisme mais la crainte d’être “en manque ou de ne pas réussir” prend le dessus.
Lorsque l’on fume, il existe un "pic" initial pendant lequel la concentration de nicotine dans le corps augmente en continu, jusqu’à la combustion totale de la cigarette, soit entre 5 et 7 minutes. C’est ce “pic” qui peut créer cette sensation d'apaisement, sensation qui ne dure pas.
Cette concentration de nicotine diminue rapidement. Après une heure, elle diminue de moitié. Après deux heures, il ne reste dans le sang plus qu’un quart du pic initial.  
En 4 jours, le sang aura purgé la totalité de la nicotine qu’il contenait.

Chacun a sa propre motivation pour se libérer du tabac.

Que ce soit, pour la santé, les finances ou pour montrer l’exemple, toutes ces motivations permettent d’avoir de bons résultats. Il faut cependant que cette démarche soit personnelle et non uniquement pour faire plaisir à son entourage, sinon le risque de rechute est plus probable.

L'arrêt du tabac peut parfois soulever certaines craintes (risque de prendre du poids, de devenir irritable…).

Alors l’hypnose va justement agir sur ces peurs pour en libérer la personne dans le nouveau comportement à installer.
Pendant la séance, le bon praticien va s’intéresser à la place que vous donnez encore aujourd’hui au tabac dans votre vie. Il va vous guider pour trouver les facteurs qui déclenchent ce comportement. S’il s’agit de compenser un ennui, la douleur d’un deuil ou d’une séparation, de  gérer un stress ou de contrôler un automatisme (ex : associer une cigarette avec un café ou une boisson alcoolisée), la stratégie ne sera pas la même. Il utilisera des suggestions et des techniques, pour guider votre inconscient à mettre en place un nouveau comportement idéal pour vous. 

Les personnes qui nous consultent nous demandent souvent :
  • “Est-ce que je vais prendre du poids ?”

Lors d’une séance, si telle est votre crainte, l’hypnothérapeute saura utiliser des suggestions qui permettront à votre inconscient de mettre en place d’autres comportements plus positifs et utiles à votre santé. Si vous êtes accompagné(e) pendant la séance sur votre risque d’ennui ou de stress, vous n'éprouverez pas le besoin de compenser par la nourriture. 

  • “Est-ce que je vais encore avoir des envies de fumer ?” 

Une envie peut survenir, mais comme une idée, elle passera vite. Ne vous êtes-vous jamais arrêté devant une vitrine de magasin par envie ? Sans pour autant entrer à l’intérieur parce que vous avez su vous raisonner et cela sans aucune frustration ? 

  • “Cela fait de longues années que je fume quotidiennement. Est-ce que l’hypnose peut quand même m’aider ?”

Même si cela fait quarante ans que vous fumez, le changement peut se faire en quelques minutes, comme un déclic. Souvent, dès la première séance, l’hypnothérapeute trouve la stratégie qui va permettre ce changement. Mais, en fonction de vos échanges, il peut parfois arriver d’avoir besoin d’une ou deux séances supplémentaires pour que cette habitude soit remplacée complètement par le comportement positif visé.

  • “Est ce que je risque de reprendre un jour ?”

Parfois, en ressentant une très forte émotion négative, lors d’un gros coup dur dans la vie par exemple, l’inconscient peut être tenté de retourner vers le comportement tabac. Par précaution, le praticien prendra aussi en compte la gestion interne des émotions lors de la séance. Le risque le plus fréquent de rechute constaté est lorsque les personnes reprennent volontairement, parfois après plusieurs années, en pensant qu’elles pourront gérer et se limiter à une cigarette de temps en temps. Hélas, très peu y parviennent.
Nous conseillons donc aux personnes de continuer à rester à distance de la cigarette. En effet, le fait qu’elles aient arrêté facilement, ne garantit pas le contrôle si elles décident de reprendre “occasionnellement”.

Les personnes qui nous consultent ont souvent essayé plusieurs fois et de manières différentes de stopper le tabac.

Parce que ce n’était pas le bon moment ou parce qu’elles n’étaient pas accompagnées aussi par des pratiques prenant en compte leur personnalité ou leur histoire de vie, comme l’hypnose. Elles ont souvent rechuté aux premiers évènements riches en émotions.

Pour plus de succès, il est important de prendre la décision de se libérer du tabac quand les évènements sont relativement favorables.

Ainsi, pour une personne qui vit un licenciement, une dépression ou encore la perte d’un être proche, il est préférable d’agir au préalable sur ses émotions (peur, stress, tristesse…), avec son médecin et/ou l’hypnose selon les cas, que sur la libération immédiate du tabac, qui se fera dans un 2ème temps.

Dans ce cas, le praticien en hypnose vous accompagne au mieux sur la gestion inconsciente de vos tensions internes et sur votre dépendance à la cigarette en agissant dans le bon ordre pour vous en libérer durablement.


Claire Vincent
Hypnothérapeute et formatrice
contact@echo-logos.com
09 83 54 38 63

>> L'hypnose, une technique très efficace pour arrêter de fumer (Elisabeth Greffier et Sylvain Brosset sur France Bleu Orléans)

 

Comments 8

  1. Post
    Author

    Bonjour,

    Une séance dure environ 1h-1h15 et coûte 80 €. Certaines mutuelles commencent à rembourser tout ou partie de la séance, notamment dans le cas d’un sevrage tabagique. Je vous invite à vous rapprocher de la vôtre.
    Je reste à votre disposition pour tout complément d’information.

  2. Post
    Author

    Bonjour,

    Si vous avez arrêté une semaine, c’est que votre inconscient s’est manifesté et vous a accompagné vers votre objectif. Y a-t-il eu un « élément déclencheur » à la reprise ?
    Sebastian ne fait pas de séances car il n’est pas praticien en hypnose mais responsable commercial pour notre Centre.
    Nous ne sommes pas un laboratoire faisant des expériences. Mais il est vrai que nos stagiaires s’entrainent les uns sur les autres en formations, dans un cadre sécurisé avec ethique et bienveillance. Chaque pratique est encadrée.
    Nous prenons le temps de répondre à chacun, si vous avez d’autres questions, nous restons à votre disposition.

  3. Bonjour je voudrais savoir le prix de la seance merci d avance cordialement.

  4. idem j’ai g’ai déjà tenté d’arrêter par hypnose mais cela a duré une semaine…
    dans l’idéal j’aimerais être suivi par sébastian mais je n’ai pas les moyens financiers, un de vos collègues m’avait parlé de jeunes en « apprentissage » qui faisaient leurs essais sur des cobayes!!
    je n’ai pas je droit de dépenser de l’argent sans autorisation de la bdf, vivement que votre discipline soit reconnue!
    Même si j’ai peur je n’ai pas le choix
    répondez moi même si vous pensez que ce n’est pas utile
    Merci

  5. Post
    Author

    Bonjour Magali,

    Parfois une seule séance peut être nécessaire, parfois il en faudra plusieurs. Ce qui est très encourageant, c’est que votre inconscient s’est manifesté avec cet arrêt sur une semaine. Y a-t-il eu un élément déclencheur vis à vis de cette reprise ?

  6. Post
    Author

    Bonjour Pascale,

    Une séance dure environ 1h – 1h15 et coûte 80 €. L’hypnose n’est pas remboursée par la sécurité sociale mais certaines mutuelles commencent à le faire, je vous invite à vous rapprocher de la vôtre.
    Environ 75 % de nos clients ayant vraiment l’envie d’arrêter de fumer y parviennent en une seule séance. Parfois, quelques séances complémentaires peuvent être nécessaires.

    Je reste à votre disposition pour tout complément d’information.

    Bien cordialement,
    Hélène

  7. BONJOUR. QUEL EST LE PRIX? EST REMBOURSE? FAUT IL UNE SEULE SEANCE?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.