gestion de la douleur

L’hypnose peut-elle aider à gérer la douleur ?

gérer la douleur

De nombreux articles parlent de l’utilisation de l’hypnose, notamment dans les secteurs médicaux, pour gérer la douleur.

Phénomène complexe et subjectif, une douleur peut être ressentie différemment suivant l’individu. Elle est conditionnée par deux principaux facteurs : la perception et la sensation.
La perception est un phénomène sensoriel transmis au cerveau par les neurones sous la forme d’un signal électrique. Elle varie selon le stimulus qui génère le signal.
La sensation est liée à un processus d’interprétation de ce signal électrique par notre cerveau. Elle dépend, entre autres, de notre état de santé, notre âge, notre environnement et notre expérience de vie.

Une même douleur peut ainsi être ressentie de manière très différente d’une personne à l’autre.

La douleur n’en n’est pas moins un message d’alerte. Elle doit donc, dans tous les cas, être d’abord diagnostiquée par un médecin pour en connaître la cause avant d’être prise en charge par un hypnothérapeute.

Il existe deux types de douleur :
- la douleur “vive” qui nécessite un accompagnement médical.
- la douleur dite “chronique” qui peut,
avec l’accord du médecin, être accompagnée par l’hypnose en complément d’un traitement allopathique ou seule.

Lorsque ce phénomène s'installe et dure dans le temps, dans le cadre de la douleur dite “chronique” (plus de deux mois), notre cerveau peut donner naissance à un phénomène d’anxiété qui peut s’accompagner d’une démoralisation. Nous parlons alors d’une boucle inconsciente de la douleur. En effet, l’anticipation de la douleur peut amener la personne à mettre en place de manière complètement inconsciente des actions qui, au départ, se veulent protectrices mais qui peuvent devenir, des freins, voire de phobies (peur de marcher ou de bouger, de reprendre un sport, faire naître un état dépressif lié à une diminution physique…).

Parfois, notre cerveau nous trompe et notre inconscient peut provoquer des douleurs somatiques.

Lorsque notre état psychologique est malmené par un surmenage ou une situation émotionnellement forte, notre cerveau peut créer une douleur physique bien réelle qui handicape notre quotidien.
Au sein du Centre d’Hypnothérapie Régional d’Orléans, il nous arrive de recevoir en consultation des personnes ayant des douleurs de dos sans explication médicale. Il n’est pas rare dans leurs propos de les entendre nous dire “cette situation me fatigue, j’en ai plein le dos, c’est trop lourd à porter pour moi toute seule...”. 

L’hypnothérapeute cherche à mettre en place une stratégie d’accompagnement adaptée à votre situation personnelle. Il amène votre inconscient à modifier la perception de l’intensité de la douleur ou sa représentation. Votre cerveau sait alors vous défocaliser de la douleur pour mieux profiter de la vie. Vous devenez ainsi acteur ou actrice de votre perception en étant guidé(e) vers une image mentale qui vous soulage et vous permet de reprendre le contrôle de votre bien-être. 

Parfois une à deux séances suffisent pour réussir à gérer l’intensité de la douleur. En effet, l’hypnothérapeute cherche à vous rendre autonome le plus rapidement possible.
Il est ensuite possible et facile, avec un peu de pratique, de reproduire ce schéma en auto-hypnose, pour se soulager dans beaucoup de circonstances.

Ainsi en cas de douleurs psychosomatiques, certaines personnes ont pu se sentir libérées et ont pu “revivre” pleinement en dépassant leurs peurs. D’autres ont pu, avec un accord médical, retarder ou diminuer la prise d’antalgique.

Dans tous les cas, pour gérer la douleur, demandez conseil à votre médecin.

Claire Vincent
Hypnothérapeute et formatrice
contact@echo-logos.com
09 83 54 38 63

Comments 1

  1. Lire : Hypnose,méditation et placebo : un même mécanisme ( page 74) dossier spécial de Sciences et Vie n° 1225 octobre 2019.
     » EFFET PLACEBO » Il soigne vraiment.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.